Cet article fait partie d’une série de restitutions proposées dans le cadre du projet Art & Ergonomie dont voici un court descriptif.

La Coopérative Tiers-Lieux et Consortium Coopérative souhaitent enrichir les principes de gestion et de conception d’un tiers-lieu en y intégrant une réflexion pluridisciplinaire sur les conditions de travail pour l’ensemble des acteurs (utilisateurs, sociétaires, facilitateurs).

Une équipe associant Oxalis Ergonomie & Ingénierie et Anne Moirier artiste plasticienne va intervenir de janvier à juin 2019 dans 3 tiers-lieux en Nouvelle-Aquitaine : Le Quartier Génial à Floirac (33), Les Usines à Ligugé (86) et Le Temps de Vivre à Aixe-sur-Vienne (87).

Pour aller plus loin, retrouver toutes les informations sur le contexte de ce projet : https://coop.tierslieux.net/1-explorer-le-travail-autrement


Jeudi 7 mars 2019, nous nous réunissons dans la pièce principale du QG autour des affiches et panneaux décrochés quelques jours auparavant de tous les murs de la maison.

Une corbeille symbolique est désignée pour jeter les affiches dont les personnes souhaitent se débarrasser. Autour d’une grande table un débat s’installe autour des mots, informations et instructions. « Les interdits dont je ne veux plus » et « les possibles que je souhaite » sont alors discutés et listés sur un tableau par des utilisateurs, des salariés de la coopérative et des personnes extérieures.

Les affiches et les panneaux ont été ensuite détournés par les personnes présentes pour raconter et imaginer les espaces de la maison autrement.

Un aperçu :

Ce travail a fait émerger des besoins, des envies et a permis aux usagers du Quartier Génial d’amorcer une réflexion collective sur les règles d’usage des locaux. Quelles sont les informations dont nous avons besoin en commun ? Et les personnes extérieures ? Comment permettre à chacun de s’approprier le QG ? On prend du recul et on ressent la complexité de figer des règles et en même temps la nécessité de définir un cadre.

Qui doit définir les règles et comment les re-questionner en suivant l’évolution du QG ?

Ces questionnements ont permis un partage de points de vue et de vécu et de construire une vision commune d’actions à entreprendre et à formaliser.