Présentation

Tiers de confiance des pouvoirs publics et des acteurs locaux, la Coopérative Tiers-Lieux est :

  • Un réseau d’espaces de travail partagés en Nouvelle-Aquitaine,

  • Un organisme de formation et certificateur national sur la compétence “Piloter un tiers-lieu”,

  • Un organisme de formation mutualisé avec les tiers-lieux régionaux,

  • Un laboratoire sur les nouvelles organisations du travail.


Notre objectif

01. Mailler les territoires
en tiers-lieux

02. Favoriser la durabilité
des tiers-lieux

03. Veille & prospective

Les activités
de la Coopérative Tiers-Lieux

Formations

Animation Réseau

Expérimentation

Notre
vocation

Nos
valeurs

Nous avons la volonté d’impulser une dynamique territoriale pour soutenir et voir émerger des lieux :

Notre
éthique

Les Tiers-Lieux sont importants pour la société civile, la démocratie, l’engagement civique et instaure un sentiment d’espace

Ray Oldenburg -The Great Goodplace

L’{être} de la Coopérative des Tiers-Lieux

Nous envisageons les tiers-lieux comme des lieux créant les conditions les plus favorables à l’éclosion des idées et à la coopération locale.

Au delà du lieu, c’est à travers une programmation riche et variée que les tiers-lieux se distinguent également d’autres lieux plus proches de la colocation. Le vivier de compétences ne demande qu’à se rencontrer, se faire confiance et créer des synergies.
 

Sous l’impulsion de bénévoles, de personnes qui s’improvisent animateur de communauté, ces facilitateurs expérimentés développent des compétences proches de celui d’un dirigeant d’une entreprise d’économie sociale ou d’un chargé de développement local. Nouveaux dans le paysage, ces facilitateurs créent de la valeur dans ces lieux en conjuguant leurs expériences précédentes et l’émulation propagée dans ces lieux collectifs.
L’ancrage local est également un enjeu pour ces nouveaux professionnels qui peuvent faire connaître ces nouvelles pratiques organisationnelles, ces modes de travail collaboratifs, voire coopératifs, valoriser les réussites et les compétences hébergées ainsi que développer des partenariats avec d’autres structures locales.

Encore mal repérés et souvent seuls face à de nombreuses questions, ces facilitateurs ont besoin de trouver méthodes et solutions pour organiser et maintenir le projet associatif.
 

En 2011, nos principales actions tendaient vers de la médiation politique pour défendre l’indépendance des porteurs de projets auprès des collectivités locales et positionner celles-ci dans un rôle de partenaire et d’aide à l’émergence. Notre engagement auprès des tiers-lieux a démarré en jouant ce rôle de médiateur entre acteurs privés et acteurs publics.
Le projet coopératif s’est étoffé et a grandi depuis mais nos finalités restent inchangées.

Appel à contribution

Notre travail vous est utile et vous aimeriez le soutenir ? Vous pouvez adhérer au réseau à prix libre et ainsi, consolider avec nous le développement et la pérennisation des tiers-lieux. Vous recevrez par courrier, 3 à 4 fois par an, la Revue des Tiers-Lieux (la chance !).

Vous en voulez encore ?