Cet article fait partie d’une série de restitutions proposées dans le cadre du projet Art & Ergonomie dont voici un court descriptif.

La Coopérative Tiers-Lieux et Consortium Coopérative souhaitent enrichir les principes de gestion et de conception d’un tiers-lieu en y intégrant une réflexion pluridisciplinaire sur les conditions de travail pour l’ensemble des acteurs (utilisateurs, sociétaires, facilitateurs).

Une équipe associant Oxalis Ergonomie & Ingénierie et Anne Moirier artiste plasticienne va intervenir de janvier à juin 2019 dans 3 tiers-lieux en Nouvelle-Aquitaine : Le Quartier Génial à Floirac (33), Les Usines à Ligugé (86) et Le Temps de Vivre à Aixe-sur-Vienne (87).

Pour aller plus loin, retrouver toutes les informations sur le contexte de ce projet : https://coop.tierslieux.net/1-explorer-le-travail-autrement


“ Printemps #lâcher-prise
Ce moment où ce qu’on a conçu, créé, porté, ne nous appartient plus.”

Cartes postales conçues lors de la séance

Le 2 mai, la clôture de notre intervention au Quartier Génial s’est matérialisée par un travail de groupe. Nous avons proposé aux personnes intéressées de revenir sur des notions théoriques : usage collectif, collectif d’usage, situations d’usage, pour mieux construire une pratique réflexive commune et collective.

L’objectif étant de permettre au Quartier Génial d’avoir une base de travail pour la réalisation d’un guide d’usage, à la fois résultat et support de cette pratique réflexive. Mise en pratique sur le sujet de la cuisine, identifiée comme le coeur du QG par ses usagers, elle a été riche en échanges.

Un ensemble de 6 cartes postales a été conçu lors de cette séance pour faire trace de notre intervention. Les images témoignant des différents temps de notre intervention ont été choisies collectivement et des textes relatant des impressions et des réflexions ont été écrits par chacun.e.s.

Ces cartes ont été remises aux usagers du QG.

“ (Per)muter sans percuter ?
Envie vs besoin, entre rêve et réalité, les écarts existent bel et bien.”

“ Fenêtre sur la sérendipité
Les temps de convivialité sont pour une part spontanés, mais peuvent aussi s’organiser.”