Les tiers-lieux sont une opportunité à saisir comme levier du développement territorial, en zone rurale comme en zone urbaine, et de l’employabilité locale auprès des élus, entrepreneurs, acteurs sociaux, associations, travailleurs indépendants, télétravailleurs, habitants… Les tiers-lieux sont également un levier pour les publics les plus éloignés de l’emploi tant en termes de développement de réseau, d’inclusion numérique, d’accompagnement à la création d’entreprise, de lien social et d’ancrage territorial.

Face aux problématiques d’emploi et de différents modes d’entreprendre, Pôle Emploi Nouvelle Aquitaine et la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) s’associent à la Coopérative Tiers-Lieux pour tester de nouveaux formats de remobilisation des demandeurs d’emplois et/ou porteurs de projets, au sein des tiers-lieux de la Région Nouvelle-Aquitaine. À travers un appel à projets lancé aux plus de 285 espaces de travail partagés et collaboratifs implantés sur le territoire régional, cette collaboration inédite entre les trois structures a permis de détecter et soutenir des initiatives locales qui favorisent l’insertion des demandeurs d’emploi dans des lieux de proximité où cohabitent de multiples compétences.

Imaginer de nouvelles solutions

En 2018, Pôle emploi Nouvelle-Aquitaine a souhaité s’engager à soutenir des projets multi-partenariaux, innovants, en lien avec le développement territorial, pour une délivrance de services élargie. La Coopérative Tiers-Lieux est alors devenue un partenaire de Pôle Emploi à travers une convention de coopération axée notamment autour de l’imagination de nouvelles solutions positives de retour à l’emploi et/ou réinsertion à travers l’expérience tiers-lieux. En effet, forts de leur ancrage territorial et de leurs connaissances des acteurs, les collectifs agissant dans ces espaces de travail partagés et collaboratifs, peuvent développer des initiatives directement inspirées de leurs propres parcours et expériences. Ils peuvent tirer profit des différentes compétences et expériences de leurs utilisateurs et les associer aux acteurs locaux. Ils peuvent faire valoir également les bienfaits d’un quotidien collectif où le réseau des uns fait le bonheur des autres, où les expériences des uns font gagner du temps aux autres, où les partenariats existants peuvent être renforcés, et cela au bénéfice des personnes accompagnées. L’implication de laCRESS Nouvelle-Aquitaine, structure représentative de l’ensemble des acteur.trices de l’économie sociale solidaire, favorise quant à elle une mise en oeuvre optimisée des projets d’utilité sociale et crée des liens entre demandeurs d’emploi et structures de l’ESS.

Faire éclore des actions concrètes et locales

Cet appel à projets néo-aquitain, ouvert en décembre 2019, a pour objectif de favoriser l’émergence d’actions concrètes permettant un rapprochement territorial efficient entre les tiers-lieux et Pôle emploi. 5 tiers-lieux lauréats ont été sélectionnés courant mars. Ces actions ont débuté à la rentrée 2020 et se dérouleront jusqu’en mai 2021. Elles  sont localisées dans les départements suivants 17, 87, 40, 33 et 64, soit une belle représentativité de nos territoires. Les projets soutenus, notamment par un engagement financier de Pôle Emploi, sont variés et répondent à des besoins identifiés avec leur agence locale Pôle Emploi :

  • Graine de Coop à St-André-de-Cubzac / PE Lormont  (33) : proposer un accompagnement et un lieu de travail et d’échanges pour les personnes en recherche d’emploi dans le Grand Cubzaguais, afin de contribuer à leur mise en synergie, leur montée en compétences et le développement de leur réseau sur le territoire.
  • Le Fish à Castet  / PE Dax (40) : développer le programme “Nageons ensemble vers l’emploi” visant à développer la connaissance de soi, favoriser le lien social et la citoyenneté, faciliter la connaissance du marché du travail local et réduire la fracture numérique et l’illectronisme.
  • Interstices à Tarnos (40) / PE Boucau et Lan Eko à Hendaye / PE St Jean de Luz (64)  : mettre en place de communautés de demandeurs d’emploi et de créateurs d’entreprise basées sur l’entraide, l’échange de compétences, qui seront accompagnés par les partenaires en fonction de leurs besoins. Une particularité de l’initiative repose sur sa position géographique transfrontalière.
  • BigUp 17 et Cowork.etc / PE Saintes (17) : permettre un accompagnement à la conduite d’une démarche entrepreneuriale au sein des tiers-lieux à travers l’accueil et l’accompagnement individuel et collectif d’un groupe de demandeurs d’emplois sensibles aux principes d’une économie à la fois sociale, collaborative et circulaire et grâce à un parcours d’ateliers à la carte.
  • L’Escalier à St-Léonard-de-Noblat / PE Limoges Ventadour (87) : développer des cycles d’ateliers thématiques (recherche d’emploi, numérique, redynamisation personnelle / confiance en soi), des réunions d’informations collectives, des visites d’entreprises très spécialisées du territoire (porcelaine, cuir, bois) pour faire découvrir comment travaillent ces entreprises, se projeter sur des métiers qu’ils n’auraient pas envisagé, un job dating.

La force des ces projets inédits réside dans la mutualisation des compétences, des réseaux des tiers-lieux et des agences Pôle Emploi, au service des demandeurs d’emploi et de leurs territoires.