Médiathèque > Rapport d'étude projet HOMEMADE - Analyse du potentiel transformatif au niveau régional de la réponse "makers" à la crise COVID

Rapport d'étude projet HOMEMADE - Analyse du potentiel transformatif au niveau régional de la réponse "makers" à la crise COVID

Informations du document :

Titre : Rapport d'étude projet HOMEMADE - Analyse du potentiel transformatif au niveau régional de la réponse "makers" à la crise COVID
Auteur : Romain ALLAIS, Louis Dupuy, Aude Pottier, Nicolas Devienne, Benoit Aublet (APESA)et Guillaume Pérocheau (MARYPOSA)
Editeur : Romain ALLAIS, Louis Dupuy, Aude Pottier, Nicolas Devienne, Benoit Aublet (APESA)et Guillaume Pérocheau (MARYPOSA)
Résumé :
Les travaux réalisés ont permis de mettre en lumière des éléments de compréhension sur la réponse à la crise COVID du réseau des makers Néo-Aquitains. Ces éléments de compréhension sont à destination de différents acteurs :

- Pour le réseau des makers, la mise en avant des éléments d’analyse sur leurs pratiques avant, pendant et suite à la crise COVID : leurs ressources-clefs (compétences, réseaux, moyens de production, etc.) et les opportunités et freins à la structuration de ce réseau en filière productive décentralisée (viabilité des modèles d’affaire, proposition de valeur, etc.). Une attention particulière a été apportée à la qualification des multiples systèmes de valeurs dans lesquels la diversité des makers se sont inscrits.

- Pour les acteurs économiques productifs, les analyses mettront en lumière les collaborations existantes et à développer, les complémentarités et antinomies avec les acteurs industriels inscrits dans l’économie traditionnelle et les acteurs productifs de l’économie sociale et solidaire.

- Pour les pouvoirs publics, les analyses viendront éclairer la diversité des liens, les processus établis lors de la crise et leurs natures et ce, en fonction des différents niveaux administratifs, de la commune à la région. Les apports en temps de crises et potentialités suite à la crise du réseau makers pourront servir à faire évoluer les actions menées par les politiques à ces différents niveaux administratifs.
Cette analyse permettra de mieux comprendre les mécanismes qui ont permis la construction d’une telle organisation, en apparence spontanée. Elle donnera des clés aux décideurs locaux pour mettre en place des politiques plus à même de soutenir de telles actions citoyennes. En complément de ces analyses, des préconisations sont formulées pour répondre, lever, contourner les problématiques propres à chaque acteur et à leur collaboration territoriale efficace.

L’émergence de pandémies faisait partie des risques globaux identifiés depuis de nombreuses années, à l’instar des conséquences du changement climatique ou des perturbations géopolitiques. Elles entrent, dans une certaine mesure, dans le cadre des études portant sur la nécessaire transition des cadres de vie et de production des économies avancées qui se développent depuis une trentaine d’années.
La pandémie mondiale constitue pour le réseau des makers un choc qui questionne leur raison d’être et la mobilisation de leurs savoir. En ceci, l’arrivée de la pandémie en France au mois de mars 2020 constitue un traitement au sein d’une expérience quasi-naturelle au sens de Durlauf & Blume (ref). Elle constitue une interruption dans la trajectoire d’évolution des makers qui justifient une analyse des nouveaux possibles.
Date de publication : 22/12/2021
Langue : Français
Nombre de pages : 88
Thématiques : , , , , , ,

Télécharger le document

Partager :

Vous en voulez encore ?

Transformations, se former dans les tiers-lieux

Se former autrement, en tiers-lieux